magma_2008b


Samedi dernier au Casino de Paris, j'ai eu le plaisir d'assister en bonne compagnie à la 3ème soirée de concerts de Magma, pour leurs 40 ans de carrière.

L'arrivée de Jannick Top et son groupe, avec en guest Klaus Blasquiz laissait augurer une bonne première partie, jusqu'à ce qu'ils commencent Infernal Machina...
Au risque d'en froisser certains, ce morceau est tout juste moyen, bien loin de ce qu'on pourrai attendre d'un Jannick top qui a autrefois signé le mythique Defutura, dont un passage d'Infernal Machina est tiré (copier/coller oserai-je dire ?). A part l'intro bien sympa avec Top au violoncelle et d'autres passages eux aussi agréables mais qui viennent tout droit de titres de Magma, ce morceau souffre d'un gros manque d'originalité. Les gros riffs de guitares qui semblent venir d'un mauvais hardrock et la chanteuse (lors du concert) qui en faisait vraiment trop niveau gestuel et vestimentaire, le desserve vraiment à mon goût.
Enfin, je n'aurai pas autant été déçu si le son avait été moins saturé, et surtout la visibilité meilleure. Vraiment hallucinant d'être assis sur un strapontin aussi inconfortable et de devoir se pencher d'un coté ou de l'autre pour y voir quelque chose, quand on pait 40 euros, surtout dans un établissement prestigieux...

Enfin, tout ceci c'est bien amélioré avec l'arrivée de Magma, bien en forme et qui nous ont gâté avec un sacré bon morceau inédit en intro, superbe. Suivi en plat de résistance d'une sorte de mixture Hhaï/Emehnteht-Re/Zombies. On remarque au passage que la formation actuelle a vu s'éclipser Antoine Paganotti et sa soeur Himiko pour accueillir un Hervé Aknin impressionnant. Deux nouveaux aussi aux claviers, Bruno Ruder et Benoit Alziary au vibraphone (qu'on aurait aimer entendre mieux) après le départ d'Emmanuel Borghi. Je remarque aussi que James MacGaw à pris une certaine maturité et assurance depuis ses débuts chez les Cobaïens, les autres piliers étant toujours aussi efficaces.

Enfin pour terminer en apothéose, le groupe de la première partie, Top, Klaus et leurs compères reviennent sur scène avec Magma pour nous achever sur...Defutura !!
Ça y est, après dix ans que je les connais et presque autant de concerts, mes vœux sont exaucés: ils ont joué le monstrueux morceaux en live.

Voila au final superbe soirée de saint Valentin.

J'ai trouvé une vidéo du concert et pour ceux qui connaissent pas Magma, quasiment tous les albums officiels sont disponibles sur Deezer.